À leur arrivée au pays, le père et son fils ont été pris en charge par une Maison Oxygène, un organisme qui aide les pères qui vivent des difficultés, mais qui ont le désir de consolider le lien avec leur enfant.

Ils y resteront sept mois, soit deux fois plus longtemps que la période moyenne de la clientèle de l’organisme.

https://www.journaldemontreal.com/2021/06/20/pret-a-tout-pour-lavenir-de-son-fils

Share This