De gauche à droite:

Edmond Michaud (administrateur), Sébastien Trudel (administrateur), Christine Fortin (directrice générale), Manon-Hélène Desjardins (trésorière), Tommy Cousineau (vice-président), Patrick Desbiens (président).

(Absents sur la photo Magdalena Schweiger (secrétaire) et François Poirier (administrateur).

Réseau Maisons Oxygène peut compter sur un conseil d’administration engagé et actif au sein des comités dans la plupart des champs d’activité du Réseau.

Par ailleurs, Réseau Maisons Oxygène bénéficie de l’engagement bénévole de plusieurs professionnels et chercheurs spécialisés sur les réalités paternelles ou masculines.

 

Équipe

Christine Fortin

Directrice générale

direction@maisonsoxygene.ca

Développeuse à l’écoute des gens, elle débute sa carrière en dirigeant le premier Camp de jour au Québec en 1982, c’était le début de la fin des organisations de terrains de jeux. Elle a rapidement compris le principe des spécialités et le potentiel que cela représentait. Elle passe du camp de jour au camp résident pour ensuite aboutir dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve au sein du Chic Resto Pop où elle apprend le métier de collecte de fonds et reçoit des personnes de tous les continents pour voir le fonctionnement du célèbre restaurant communautaire. Elle prépare les festivités du 15e anniversaire et lance les premières campagnes des collectes de fonds de l’organisme- elle trouve les 2 premiers millions de dollars pour déménager le restaurant dans les locaux de l’église d’Orléans.

Ensuite son parcours l’amènera en prévention de la violence ainsi qu’à la coordination d’une table de concertation. Elle choisit le Carrefour Familial Hochelaga en 2007 pour relever le défi d’un organisme en crise. Elle fera un travail fondamental au niveau des ressources humaines et des processus internes. Elle crée une programmation régulière et spéciale des plus dynamiques. Elle génère près de 2 millions annuellement au sein de l’organisation en créant une garderie communautaire, une école hors murs et deux nouvelles Maisons Oxygène ce qui représente 10 nouveaux emplois. Son dynamisme, son humanité et sa créativité remettent les lettres de noblesse à l’organisation.

Finalement, elle se démarque avec son projet ultime des « Portes ouvertes sur l’espoir » visant l’ouverture de 5 ressources d’hébergement pour pères-enfants à travers le Québec en 5 ans. Ce projet comprend : La conception d’une image corporative(2008); La rédaction de l’expertise; La rédaction d’un livre de témoignages édité par Québec-Amérique (2009); Un protocole d’entente pour l’attribution du label Maison Oxygène; La fondation du Réseau Maisons Oxygène (2013) et sa reconnaissance par MSSS en 2015; Un programme de transfert des connaissances pour les nouveaux acteurs des Maisons Oxygène et l’acquisition d’une nouvelle maison comprenant des fonds de 96% en dons et subventions.

Mission accomplie en 2014, 11 maisons avaient demandé le label Maison Oxygène dans 8 régions du Québec. Acquisition d’un bâtiment pour ouvrir Maison Oxygène Claude-Hardy en 2013 (944 444$ en subvention et dons). Représenté Maison Oxygène au comité ministériel du suivi des actions en santé et bien-être des hommes de 2009-2012.

À la demande de Chloé Sainte-Marie, elle dirige sa fondation pendant deux ans. Elle développe pour la Fondation Gilles-Carle un concept unique de franchises sociales incluant le développement de 20 maisons en 10 ans.

Elle revient au Réseau Maisons Oxygène d’abord pour le développement et le financement en novembre 2018 et ensuite à la direction générale depuis septembre 2019.

Distinctions

Tout au long de sa carrière plusieurs distinctions ont été remises aux organisations pour lesquelles elle a œuvré : Prix Desjardins, Prix de la citoyenneté, Prix paternité, Prix Agnès-C. Higgins, etc. cependant les prix mentionnés ci-bas sont particulièrement adressés à la personne :

  • Récipiendaire du Prix Hommage Paternité du Regroupement pour la valorisation de la paternité pour le développement exceptionnel du Réseau Maison Oxygène à travers le Québec – 2018.
  • Récipiendaire de la médaille des bâtisseuses d’Hochelaga-Maisonneuve le 8 mars 2016.
  • Récipiendaire du Prix Solidaire Leadership de Centraide du Grand Montréal pour le déploiement d’un réseau québécois de maisons d’hébergement pour les pères avec enfants soit 11 maisons en 5 ans dans 8 régions du Québec – 2014
  • Récipiendaire de la médaille des bâtisseurs d’Hochelaga-Maisonneuve, volet communautaire – 2008
  • Récipiendaire des prix régional et provincial OPHQ pour l’intégration des enfants handicapés en Camp de Jour – 1986
  • Récipiendaire pour Prix du Service de police pour le « Salon Solidarité envers les aînés » – Mention d’honneur- 2007

 

Publications

  • Coordination et idée originale du livre Maison Oxygène « Des portes ouvertes sur l’espoir : Dix pères, dix histoires », Éditions Québec-Amérique, octobre 2009.
  • Coordination et rédaction du livre « Chic! Des recettes POP! », Éditions du Boréal, 2001 dans le cadre du 15e anniversaire du Chic Resto Pop à titre d’activité de visibilité et de financement.
  • Auteure du livre sur les jeux coopératifs « Je coopère, je m’amuse! », Éditions Chenelière/McGraw Hill, 1999.
  • Création et conception d’un jeu pour sensibiliser les jeunes adultes à la violence dans les relations amoureuses «Stop la violence… vers des relations égalitaires», jeu réalisé pour la Fédération des ressources d’hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec, 2001.
  • Créer et concevoir un jeu pour sensibiliser des acteurs locaux sur les enjeux locaux, régionaux et internationaux découlant du néolibéralisme, « Femmes Enjeux », jeu réalisé pour la Fédération des femmes du Québec, 1995.

 

Julie Dubuc

Coordonnatrice – Formation et pratiques professionnelles

formation@maisonsoxygene.ca

Un jour, un intervenant d’une Auberge du cœur (où j’allais rencontrer la direction) m’a demandé : «Mais toi, qu’est-ce que tu fais toi comme travail?» Hummm… jamais facile à décrire 😊 Je lui ai répondu que j’étais moi aussi intervenante, mais Intervenante auprès de directeurs et de coordonnateurs d’organismes communautaires. C’était la première fois qu’il entendait cela et en même temps, il avait tout compris.

Pendant des années, ce fut effectivement mon travail. J’avais comme privilèges de mettre en place de bonnes conditions d’apprentissage, de partager différents contenus, de soutenir individuellement des personnes qui avaient décidé de s’investir dans leur développement personnel et professionnel, cherchant du sens à leur contribution. Être à l’écoute, avoir des conversations significatives, utiliser des plans de développement individualisé, équiper les participants pour qu’ils puissent apprendre les uns des autres et avancer ensemble… Tout cela était mon quotidien.

Comment arrive-t-on à faire du soutien à la pratique professionnelle? Aucun chemin n’est tracé d’avance. Mes différentes expériences m’ont permis autant d’apprendre sur moi que d’apprendre de nouvelles connaissances. Préférais-je la gestion ou l’accompagnement? Je savais que j’avais en moi de belles qualités d’organisation puisque le début de ma vie professionnelle s’est fait en tant que documentaliste. Je savais que j’aimais tous les thèmes reliés à l’éducation des adultes, aux organisations apprenantes, au codéveloppement professionnel, à l’accompagnement individualisé puisque je choisissais de les approfondir. Je savais aussi que j’avais le milieu communautaire bien ancré dans mon cœur puisque je m’y impliquais professionnellement et personnellement.

C’est en animant avec un compagnon sénior que j’ai découvert mes aptitudes de formatrice et de facilitatrice.… Un peu surprenant pour une fille qui, il y a à peine quelques années, ne pouvait même pas ouvrir la bouche en public. 😉 J’ai donc été ravie de découvrir en moi une personne instinctive, de bonne contenance et présence en intervention, capable de faciliter des groupes et de lire des environnements humains parfois complexes. À bien y penser, je crois que ces forces sont nées bien en amont de mes études, quand, dans mes années de compétitions sportives, j’ai eu à développer le dépassement de soi, la lecture de mon environnement, la réflexivité, le travail d’équipe, la dextérité relationnelle, la maîtrise de soi, la bienveillance et la qualité de présence… Comme quoi, la vie est LA première école.

Alors, voilà la Julie qui vient contribuer à ce formidable réseau, une Julie qui continue d’avoir envie d’apprendre et de soutenir les autres dans leur développement. Je suis heureuse que mon chemin professionnel me mène au RMO.

QUELQUES RÉALISATIONS PROFESSIONNELLES

  • 9 années à la coordination et l’animation du programme Leadership rassembleurMC (144 leaders accompagnés dans ce programme de 20 jours en résidence, 18 groupes de codéveloppement formés et animés, 160h d’enseignement annuel, plus d’une cinquantaine d’approches et de thématiques enseignées et plus de 100 heures d’accompagnement individualisé par année).
  • 4 années de conseil en éducation budgétaire et défense de droit des consommateurs (counseling individualisé, formation et gestion d’un programme de micro-crédit)
  • Accompagnement individuel et de petits groupes dans différents contextes tels que : Rôle-conseil, Coaching, Codéveloppement professionnel, Cercles d’apprentissage et Communauté de pratique.
  • Implications universitaires à l’UQAM en tant que :
    • Invitée à différents cours universitaires pour parler de Codéveloppement professionnel
    • Auxiliaire d’enseignement pour le cours Processus d’apprentissage des savoirs professionnels
    • Tutorat d’un finissant d’un DESS en Formation et éducation des adultes dans le cadre de son stage.
    • Membre du Comité de programmes de 1er cycle en formation et éducation des adultes.
    • Implications sur différents conseils d’administration, dont celui du Carrefour Familial Hochelaga, alors que naissaient des Maisons Oxygène.

QUELQUES FORMATIONS À MON ACTIF (conception, organisation et animation)

  • Art of Hosting réunissant plus des praticiens en facilitation de groupes, de méthodologies participatives et d’approches innovantes. (2 événements de 3 jours accueillant plus de 120 participants)
  • Dextérité relationnelle en gestion d’OBNL, en co-construction avec le HEC et Chantal Maillot, professeur. (3 jours et 21 participants)
  • Codéveloppement professionnel (5 jours pour des groupes de 8 participants)
  • LAB Dynamo inspiré des LAB sociaux, de la Théorie U, et du Design Thinking. (5 journées et 23 participants)
  • Forum ouvert en mobilisation des collectivités (2 jours et plus de 100 participants)
  • Intelligence collective avec Jacky Bolduc et Alexia De Bastiani. (3 jours en résidence et 16 participants)
  • La Théorie U : une approche de changement avec Annie Baillargeon-Fortin. (3 jours en résidence et 15 dirigeants des Centraide du Québec)
  • Complexité, Leadership et Créativité avec Jacky Bolduc et Annie Baillargeon-Fortin. (3 jours en résidence et 32 participants)

QUELQUES DOMAINES D’ÉTUDES :

  • Formation et éducation des adultes
  • Organisation apprenante
  • Coaching professionnel
  • Art of Hosting
  • Gestion et ressources humaines
  • Sciences sociales
  • Entrepreneurship
  • Documentation

 

Audrey Gauthier

Agente de communication et administration

accueil@maisonsoxygene.ca

Je viens de la forêt, mais j’habite le territoire urbain depuis déjà quelques années. Un pied ancré en nature et l’autre dans la ville, j’ai sillonné le Québec et vécue dans quelques-unes de ses régions. Le chemin des livres m’a mené à la réalisation d’une maîtrise en études littéraires débutée à l’UQTR et complétée à l’UQAM, un mémoire consacré à l’imaginaire de la marche dans les Illuminations de Rimbaud. C’est la poésie et l’écriture qui ont toujours guidé mon parcours…

Quelques poèmes sont parus dans la Revue Main Blanche et dans le livre-disque À la croisée des silences de Chloé Sainte-Marie, auprès de qui j’ai pu collaborer à divers projets pendant quelques années. En 2016, paraît aux Éditions du Noroît, mon premier recueil de poésie intitulé Une espèce de l’abîme. Un prochain recueil est en création…

C’est avec ce bagage littéraire en poche que j’ai œuvré en tant qu’écrivaine en résidence, adjointe et coordonnatrice de projets pour les Films Gilles-Carle où plusieurs projets m’ont permis de plonger dans l’imaginaire de Gilles Carle et l’univers musical, poétique et engagé de Chloé Sainte-Marie ; entre autre, il y a eu l’exposition itinérante des œuvres picturales de Gilles Carle Parce que c’est lui, la production d’albums et de soirées de poésie.

C’est à travers ces chemins croisés que je suis devenue coordonnatrice des communications pour la Fondation Maison Gilles-Carle maniant les mots comme une force pour défendre et valoriser la cause des aidants naturels. Ainsi, j’ai pu réunir l’implication sociale et écriture, dans mon travail, mon quotidien.

Maintenant, c’est avec cœur que je vais œuvrer en tant qu’agente de communication pour le Réseau Maisons Oxygène, et impliquer toute ma fougue littéraire pour la cause des maisons pères-enfants.

Publications et distinction: